page principale

LE PEINTRE EUGENE KAZIMIROWSKI

Eugène Kazimirowski, fils d’Auguste et de Marie, issue de la famille de KOSSAKOWSKICH,
naquit en 1873 à Wygnanka en Podolie et mourut en 1939 à Bialystok.


Il étudia de 1892 à 1897 à l’académie des Beaux-Arts de Cracovie (Pologne), sous la direction
de F. Cynka, J. Jablonski et W. Luszczkiewicza. Il  s’exerça dans les ateliers de T. Axentowicz
et de L. Wyszczolkowski. En 1896, il reçut la médaille d’argent et une bourse de la Société
des Amis des Beaux-Arts de Lvov (Ukraine). Un an plus tard, il partit à Munich où il étudia d’abord
au sein de l’école privée de A. Azbeg et ensuite à l’Académie sous la direction de J.-C. Heterich. Puis, il étudia à Paris à l’école privée de Bail.

Après son retour à Cracovie, au cours du deuxième trimestre de l’année 1898/1899,
il étudia à l’académie des Beaux-Arts sous la direction de Wyszczolkowski. En 1900,
durant son séjour en Italie, il suivit des cours à l’académie de Saint-Luc de Rome. Jusqu’en 1914,
il habita à Cracovie mais il devait se déplacer souvent pour travailler et gagner de l’argent.
Entre autres, il fit des travaux de polychromie dans des églises et il peignit les fonds des tableaux qui décorent le hall de la gare de Lvov. Il passait souvent les mois d’été à la campagne
chez des amis, en Ukraine et dans la région de Vilnius (Lituanie), où il peignait des paysages et des portraits. Durant l’été 1910, chez son ami Waclaw Lednicki à Borek, près du Dniepr, il fit les portraits des membres de la famille et peignit les paysages des alentours. Il passa aussi quelques semaines à Moscou en compagnie de la famille Lednicki.

Son premier tableau, exposé par la Société des Amis des Beaux-Arts de Cracovie en 1898,
fut « Studium d’un moine ». En 1904, dans les salons de J. Latoure, fut organisée l’exposition
de quelques dizaines de ses tableaux. Durant sa période féconde de création, jusqu’en 1914,
il participa à des expositions organisées par la Société des Amis des Beaux-Arts de Cracovie
où il exposa, à plusieurs reprises, des tableaux à l’huile, des pastels, des aquarelles, des esquisses et des dessins. Il exposa à Cracovie avec le groupe « Zéro » et à Lvov dans les salons de la Société des amis des Beaux-Arts, dans le cadre de la Fédération des artistes peintres. De 1909 à 1913,
il exposa dans les salons de la Société des Beaux-Arts de Varsovie.

A partir de 1915, pendant plusieurs années, Eugène Kazimirowski fut professeur à l’Ecole
des enseignants et décorateur au Grand Théâtre et au Théâtre Polonais de Vilnius. Il fut membre de la Société des artistes peintres de Vilnius et de la Société des artistes peintres indépendants, également de Vilnius. Il participa à des expositions organisées par ces deux sociétés. Il peignit
des paysages de Vilnius et de ses alentours ainsi que des tableaux avec une thématique religieuse. Plusieurs fois, il fit le portrait de Joseph Pilsudski.
En 1934, à la demande du père Sopocko, il peignit le tableau de Jésus Miséricordieux selon les indications de sainte Faustine.
(voir tableau)

A partir de 1936, il habita Bialystok où il s’occupait de la Fédération de la promotion du tourisme de la Voïévodie de Bialystok. En 1939, il fut président du Département de la Société Chorographique. Durant son séjour à Bialystok, il peignit quelques dizaines de paysages,
des tableaux à thématique religieuse et des portraits, entre autres celui d’Henry Dabrowski.
Lors des expositions organisées par le groupe des peintres de Bialystok, il exposa une centaine
de tableaux. Toute son œuvre, laissée à Cracovie et à Lvov, disparut pendant la deuxième Deuxième Guerre mondiale. Seuls quelques tableaux de la période de Vilnius furent sauvegardés.

 

 

<< Table des matières
www.faustine-message.com

 

en haut

© La Congrégation des Soeurs de Jésus Miséricordieux