page principale


PRIERE POUR OBTENIR DES GRACES
PAR L'INTERCESSION DE SAINTE SOEUR FAUSTINE



O Jésus, Toi qui as fait de sainte Faustine
une grande apôtre de Ta miséricorde infinie,
daigne m’accorder par son intercession,
et si cela est conforme à Ta volonté très sainte,
la grâce que je sollicite....
Moi, pécheur, je ne suis pas digne de Ta miséricorde,
mais regarde l’esprit de sacrifice et de dévouement de Soeur Faustine
et récompense sa vertu en exauçant la prière
que je fais monter ver Toi avec confiance.

Notre Père....., Je vous salue Marie...., Gloire au Père.....

Sainte Soeur Faustine – priez pour nous.



PRIÈRE DE DEMANDE DE GRACES
PAR L'INTERCESSION DU BIENHEUREUX ABBE MICHEL SOPOCKO



Dieu de Miséricorde,
Tu as fait du bienheureux abbé Michel Sopocko l'apôtre
de Ton infinie Miséricorde et un fils zélé de Marie,
Mère de Miséricorde.
Fais que par la proclamation de Ta Miséricorde et la confiance
en Ta bonté de Père je reçoive la grâce de ............
que je Te demande par son intercession,
par le Christ notre Seigneur. Amen.

Notre Père..., Je vous salue Marie..., Gloire au Père...



PRIERE POUR LA PROTECTION 
ET L’INTERCESSION DE LA MERE DE LA MISERICORDE



O ma Vierge, Sainte Marie !
A Ta grâce, à Ta garde particulière et à Ta miséricorde
aujourd`hui et tous les jours et  à l’heure de ma mort,
je recommande mon âme et mon corps.
Toutes mes espérances et mes consolations,
tous mes assujétissements et mes troubles,
la vie et la fin de ma vie je Te confie,
pour que par Tes mérites tous mes actes
soient effectués et surveillés selon
Ta volonté et celle de Ton Fils. Amen.



 PRIÈRES DE SAINTE  FAUSTINE

« Ô Jésus, étendu sur la Croix, je T’en supplie, accorde-moi la grâce d’accomplir fidèlement la très sainte volonté de Ton Père, toujours, partout et en tout. Et lorsque cette volonté de Dieu me semblera pénible et difficile à réaliser, je T’en supplie, Jésus, que Tes plaies répandent sur moi force et puissance et que mes lèvres répètent : « Que Ta volonté soit faite, Seigneur ! » (...) Jésus très compatissant, accorde-moi la grâce de m’oublier  moi-même et de ne vivre que pour  les âmes, en T’aidant à l’œuvre du salut, selon la très sainte volonté de Ton Père ... » (PJ 1265).


« Je désire me transformer tout entière en Ta miséricorde et être Ton vivant reflet , ô Seigneur ! Que le suprême attribut de Dieu, Son insondable miséricorde, passe par mon âme et mon cœur pour aller  vers mon prochain.
Aide-moi, ô Seigneur, pour que mes yeux soient miséricordieux,  que je ne soupçonne et ne juge jamais personne selon  les apparences, mais que je voie ce qui est beau dans l’âme de mon prochain et que je lui vienne en aide.
Aide-moi, Seigneur, pour que mon oreille soit miséricordieuse, pour que je sois attentive aux  besoins de mon prochain et que je ne sourde à sa douleur et à ses plaintes.
Aide-moi, Seigneur, pour que ma langue soit miséricordieuse, que je ne critique jamais mon prochain, mais que j’aie pour chacun une parole de consolation et de pardon.
Aide-moi, Seigneur, pour que mes mains soient miséricordieuses et remplies de bonnes actions, pour que je ne sache faire que du bien à mon prochain et que je me charge des tâches les plus pénibles  et les plus ingrates.
Aide-moi, Seigneur, pour que mes pieds soient miséricordieux, que je me hâte toujours  de venir  à l’aide de mon prochain en dominant ma fatigue et ma lassitude. (...)
Aide-moi, Seigneur, pour que mon cœur soit miséricordieux, que je sois compatissante aux souffrances de mon prochain.
(...) Que Ta miséricorde repose en moi, ô mon Seigneur ! » (PJ 163).


« Ô Dieu miséricordieux ! Tu ne nous méprises pas, Tu ne cesses de nous combles de Tes grâces. Tu nous rends aptes à entrer dans Ton royaume et, dans Ta bonté, Tu fais remplir par les hommes les places que les anges ingrats ont abandonnées. Ô Dieu de grande miséricorde ! Tu as détourné Ton saint regard des anges révoltés pour le porter sur l’homme repenti. Honneur et gloire  à Ton insondable miséricorde... » (PJ 1339).


« Ô Jésus, je désire vivre le moment présent, vivre comme si ce jour était le dernier de ma vie, mettre soigneusement à profit chaque instant pour la plus grande gloire de Dieu, tirer de chaque circonstance un bienfait pour mon âme. Tout regarder en considérant que rien n’advient sans la volonté de Dieu. Dieu d’insondable miséricorde, enveloppe le monde entier et répands-Toi sur nous par le Cœur compatissant de Jésus » (PJ 1183).


« Ô Dieu d’immense miséricorde, Bonté infinie, voilà qu’aujourd’hui toute  l’humanité crie du gouffre  de sa misère, implorant Ta miséricorde, Ta pitié, ô mon Dieu ! Et elle crie de la voix puissante de la misère. Dieu bienveillant, ne rejette pas la prière des exilés de cette terre. Ô Seigneur, Bonté inconcevable, Tu connais  notre misère et Tu sais que nous sommes incapables de nous élever jusqu’à Toi  par nos propres forces. Aussi,  nous Te supplions de nous devancer de Ta grâce et de multiplier sans cesse en nous Ta miséricorde, afin que nous accomplissions fidèlement Ta sainte volonté pendant toute notre vie, et à l’heure de notre mort. Que la toute-puissance de Ta miséricorde nous abrite des traits des ennemis de notre salut, afin que nous attendions avec confiance, comme Tes enfants, Ton ultime venue... » (PJ 1570).

 

FRUITS DE LA PRIÈRE

« Par la prière, l’âme s’arme pour tous les combats. Quel que soit son état, l’âme doit prier. L’âme belle et pure doit prier, sinon elle perd sa beauté. L’âme qui tend vers la  pureté doit prier, sinon elle n’y  parviendra pas. L’âme qui vient de se convertir doit prier, sinon elle tombera à nouveau . L’âme pécheresse plongée dans le péché doit prier pour pouvoir se relever. Ainsi, il n’y a pas d’âme qui ne soit obligée de prier, car c’est par la prière que la grâce descend » (PJ 146).


« ...l’âme doit être fidèle à la prière malgré les tourments, la sécheresse, les tentations, car c’est le plus souvent d’une telle prière que dépend la réalisation des grands desseins de Dieu, et, si nous ne persévérons pas dans cette prière, nous faisons obstacle à ce que Dieu voulait réaliser par nous, ou en nous. Que chaque âme se souvienne de ces paroles : « En proie à la détresse, Il priait de façon plus instante » (PJ 872).



« Nous devrions prier souvent le Saint-Esprit de nous donner la grâce de la prudence. La prudence est composée de discernement, d’une réflexion raisonnée et d’une  résolution inflexible. C’est toujours à nous qu’appartient la décision finale » (PJ 1106).

 

 

SUIVANT >> La Neuvaine à la Miséricorde Divine

<< Table des matières
www.faustine-message.com

en haut

 

 

Tous droits d’auteurs réservés. © Congrégation des Sœurs de Jésus Miséricordieux
Il est permis de copier les textes ainsi que l’image de Jésus Miséricordieux à condition de citer
en entier l’origine de la provenance ou le lien actif pour le site internet: www.faustine-message.com